Association
Broquet-Leuenberger

Vente directe

La vente directe de notre association a débuté ainsi :

Nous avions à l'époque 4 chèvres que l'on trayait pour la fabrication de fromages destinés avant tout pour notre approvisionnement. Nous avons également mis la « main à la pâte » pour confectionner pains et tresses au feu de bois. Les fruits de nos vergers furent transformés en confitures...

C'est alors que nous avons constaté que le « bouche à oreilles » s'était mis en route et que les gens commençaient gentiment à affluer à la ferme à la recherche de produits du terroir. Pour répondre à cette demande, il a fallu investir dans des locaux répondant aux exigences de la loi sur les denrées alimentaires.

C'est ainsi que nous avons décidé d'investir dans la construction d'une fromagerie, d'un petit laboratoire de boulangerie ainsi qu'un espace d'emballage et de vente qui ont été fonctionnels dans le courant de 1997. Et dès cette période, nous avons tiré parti de toutes les matières premières que nous avions à disposition sur l'exploitation pour obtenir des produits d'une grande diversification à présenter à notre future clientèle. Aujourd'hui, nous avons plus d'une trentaine de produits transformés de manière artisanale sur notre domaine.

En 1998, nous avons obtenu la marque « Spécialité du Canton du Jura » pour 5 de ces produits : pains et tresses au feu de bois, fromages de chèvre, sirops (5 sortes), confitures (plus d'une vingtaine à choix) et depuis peu, pour notre nouvelle spécialité, le yaourt pur chèvre. Cette marque garantit à nos clients l'authenticité, la qualité ainsi que l'origine de ces produits puisque la matière première doit provenir du territoire cantonal.

La présentation et la commercialisation ont été particulièrement élaborées. Présentation sous une propre enseigne, dont le logo est peint sur la ferme.

Les produits ayant obtenus la marque sont des produits phares de la vente directe.

Le fromage de chèvre, les yaourts, sirops et confitures sont pris en charge par un distributeur de produits régionaux : Fromajoie SA à Alle.

Parallèlement, nous faisons des dégustations dans différents points de vente. On en trouve dans la plupart des petits magasins et laiteries du Canton mais également dans la région bâloise et neuchâteloise ainsi que sur Lausanne.

Le pain et la tresse se vendent principalement à la ferme chaque fin de semaine ainsi que sur le banc de marché de diverses manifestations.
Cette diversification a permis d'impliquer directement les épouses, de sorte que l'Association donne du travail aux trois familles.
En effet, dans l'organisation de la vente directe, ce sont les femmes qui oeuvrent pour la confection de ces produits. La demande devenant grandissante, les hommes apportent leur « coup de main » pour les livraisons ou cueillettes de petits fruits.